Décès de Khaled Mahrez

 

Presse

Décès de Khaled Mahrez

Khaled Mahrez, ancien journaliste à l’APS, à El-Watan et au Matin notamment, est décédé dans la nuit de mardi à mercredi à Alger, des suites d’une longue maladie. Il a été inhumé hier au cimetière Moulay Abdelkader de Mekhatria, dans la wilaya de Aïn-Defla.

Khaled Marehz avait également été responsable de la fédération Internationale des Journalistes (FIJ), dont il avait ouvert le bureau d’Alger. Economiste de formation, il s’était spécialisé dans les questions énergétiques. Son dernier poste était celui de rédacteur en chef de la revue spécialisée « Medénergie ».

Connu pour son indépendance, ouvert sur le monde et profondément imprégné de sa culture traditionnelle, Khaled Mahrez était un homme réservé, discret, à la limite de la timidité. D’une grande rigueur intellectuelle et d’une honnêteté sans faille, il s’était progressivement éloigné de la presse traditionnelle en raison de divergences sur la conception du journalisme. Tenté un moment par la politique, il avait ensuite préféré revenir au journalisme, un métier « éternel », selon sa formule.

Khaled Mahrez avait cinquante ans. Il laisse une femme et deux enfants. Il était fils de chahid. La principale école primaire de Aïn-Defla porte le nom de son père, Khelifa Mahrez.

ABC

Publicités
Article précédent
Article suivant
Poster un commentaire

1 commentaire

  1. christiane

     /  9 décembre 2006

      slt !! qui est tu pour parler aussi bien ????
     
         amicalement  cris !!

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s