Economie algérienne: quatre réponses à Slim Othmani

Partenariat public-privé, dépénalisation de l’acte de gestion, monnaie et convertibilité, autosuffisance.

Slim Othmani, président du Cercle pour l’Action et la Réflexion sur l’entreprise (CARE), a publié une contribution sur le site de Maghreb Emergent, intitulée:

Les 6 Syndromes Phobiques de l’Economie Algérienne et comment en guérir

http://bit.ly/2os6ubc

 

Pour engager le débat, j’ai publié une réponse en quatre parties sur les questions qui me paraissent cruciales:

Réponse à Slim Othmani (1) – Le Partenariat public-privé et le risque de prédation en Algérie

http://bit.ly/2qrXqo7

Réponse à Slim Othmani (2) : dépénaliser l’acte de gestion, un faux problème

http://bit.ly/2pkNUDS

Réponse à Slim Othmani (3) : La valeur du dinar au cœur de l’échec économique

http://bit.ly/2px34Id

Réponse à Slim Othmani (4) L’autosuffisance, une hérésie qui dure

http://bit.ly/2pSfziO

 

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s