Partenariat public-privé, privatisations: dix raisons de se méfier du projet Ouyahia

Un article dans le Quotidien d’Oran, mardi 26 décembre 2017

http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5254575

Publicités
Poster un commentaire

2 Commentaires

  1. KRAMMALA Ghalem

     /  27 décembre 2017

    C’est un bis-repetita ou des entreprises nationales ont été cédées aux copains pour lesquelles ils devaient maintenir le personnel et investir pour améliorer les capacités de stockage et rien n’a été fait à l’exemple de l’ENCG (Ex Sogedia).
    Quel est le privé qui va injecter ses sous avec l’UGTA en place et la tutelle de l’état sur les C.A et la performance passe automatiquement par un dégraissage des effectifs.
    Pour moi moi c’est une cession déguisée.

    Réponse
  2. KRAMMALA Ghalem

     /  27 décembre 2017

    Lire « capacités de production » au lieu de « capacité de stockage ».

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s