Rappel: un discours au Parlement européen

Il y a vingt ans, Salima Ghezali, ancienne directrice de La Nation, aujourd’hui députée FFS, prononçait un discours devant le Parlement européen. Elle venait de recevoir le prestigieux prix Sakharov.

http://bit.ly/2kQcsTV

Elle a fait alors l’objet d’une campagne acharnée de la part de ceux qui défendent aujourd’hui Mme Leïla Haddad. « Main de l’étranger » et « forces hostiles à l’Algérie » furent évoquées.

Moralité: pour être opposant, il faut être agréé par qui de droit. Par les directeurs de conscience. Les commissaires politiques. Les imams de la démocratie. Il faut être détenteur d’un label reconnu.

Quand Salima Ghezali a fait son discours, Leïla Haddad travaillait à l’ENTV…

En 1998, une des opposantes les plus adulées était Khalida Toumi.

ça mérite un grand « Goul Wallah »

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s